Première Paie

J’ai reçu ma première paie hier: 1491 Dollars. Le taux de change actuel est $1,36/€. Faites le calcul, ça ne fait pas grand chose. En plus, ce mois-ci je n’ai pas encore le statut d’employée (je suis une contractor) donc je dois mettre 15% de côté pour les impôts… C’est ma première rencontre – brutale – avec les impôts. Heureusement, je suis désormais presque à temps complet. Ma prochaine paie devrait donc être plus importante.

J’ai mis de l’argent de côté pour le loyer de mars, et j’ai rédigé mon budget pour février dans Excel. C’est la première fois que je rédige un budget. Ça devrait m’aider.

Lorsque je faisais mon MBA, ma famille et mes amis me demandaient parfois: « comment ça se fait que tu n’aies jamais d’argent alors que tu es en finance? » Ce à quoi je répondais: « les gens en finance sont souvent des gens attirés pas l’argent parce qu’ils n’en n’ont jamais eu. Donc statistiquement, si tu es un étudiant en finance, les chances sont bonnes pour que tu ne saches pas gérer ton fric. »
Mais ça c’est fini. Maintenant je fais de la compta; tout le contraire. Les gens en compta sont des gens qui aiment compter, classer, tout mettre dans des boîtes. Et ces gens là savent tenir leur budget. J’ai même décidé d’acheter un petit cabinet pour y ranger mes factures (téléphone, Internet, PG&E…) et mes fiches de paie. Du jamais vu.

Vierge folle.
Vierge sage.

Aller, à la douche ! Je vais aller flâner dans les antiquaires de Valencia Street.

2 commentaires à “Première Paie”


  1. 0 Christina 6 fév 2010 à 9:42

    Comme je n’ai fait ni finance ni compta, je sais pas compter mes sous !!!!!!! Mais comme je ne vis pas au-dessus mes moyens, tout se passe bien. Avec un vrai budget, je pense que je pourrais économiser un peu plus de sous… mais tant pis. J’ai passé par une période économiquement très difficile, quand j’ai arrêté mon job de secrétaire (chez un avocat à ce moment là) pour devenir prof (à 25% et sans diplôme, donc très mal payée) et surtout reprendre mes études. J’ai réduit mes dépenses au maximum, plus de restos, plus de fringues, plus de livres, plus de CD, plus de vacances, plus de cosmétos de marques, plus d’esthéticienne. Je savais que c’était momentané (ça a quand même duré 3-4 ans), je n’en ai pas vraiment souffert. Ca permet de connaitre la valeur de l’argent…

  2. 1 Phèdre 10 fév 2010 à 4:42

    Oui, c’est le genre de période que je traverse en ce moment. Je ne suis pas sortie depuis deux mois, mais je vois ce que j’économise, donc c’est encourageant. Ceci dit, je suis toujours sur la paille!

Laisser un commentaire



naturolife |
greengreen |
sans détour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'Antre du Docteur Faust
| nous...
| kryslaro