Banana Cream Pie

Il fait un temps magnifique cet après-midi à San Francisco. K______ et moi sommes allés lire dans le Dolores Park. En arrivant dans le parc, je lui demande quelles sont les chances pour que nous rencontrions quelqu’un de notre connaissance. Il me répond 20%, puis se corrige: 30%. Sounds about right. Il a plu récemment. L’herbe est encore humide mais nous avons des serviettes de bain pour nous étendre. « Arrêtons nous ici, » je lui suggère. Plus loin, c’est le coin gay ; des centaines de mecs torse nu se prélassent, en train de se passer de la crème solaire et de se mater.

Allongés dans l’herbe, K______ me lit l’introduction du roman De Sang Froid de Truman Capote, puis il m’explique le genre littéraire. J’aime sa voix, grave et chaude. Les gens lui disent souvent qu’il devrait doubler des films. Pourquoi pas, on est fauchés.
Trois chiens courant à fond train près de nous nous tirent de notre rêverie : un petit chien de chasse, un jeune staff gris-souris, et un caniche géant tout tondu. Le caniche est drôle, un peu ridicule. Maxime Le forestier doit avoir écrit San Francisco en référence au Dolores Park.

Plus tard, en quittant le parc, un groupe de jeunes gens assis dans l’herbe nous hèle. Ce sont des amis cinéastes de K______, dont M____, la réalisatrice russe dont il me parle souvent. Je ne l’avais encore jamais rencontrée. Il me présente, discute avec eux du tournage puis s’excuse.

Une terrasse de café sympa retient notre attention sur le chemin du retour, 18th Street et Guerrero. Une jolie hispter brune prend des notes à une table, près de sa tasse de café noir. Deux hommes partagent la lecture d’un journal en dégustant des pâtisseries qui m’ont l’air très françaises. Plus loin encore, un couple chic et leur petit garçon agité, se parlent autour de 3 assiettes vides. Une femme qui a entrouvert son trench-coat pour profiter du soleil lit un roman dont je ne distingue pas le nom.
Ce café est une image du bonheur. Il me rappelle Paris, moins le froid.
« Est-ce que c’est Tartine? » je demande à K______ « J’ai beaucoup entendu parler d’un salon de thé nommé Tartine dans le quartier. »
Oui, c’est Tartine.
« Let’s get in« , me lance K______, très informé de mes idées de régime et n’approuvant guère. Je ne sais pas dire non.
La minute d’après, nous sommes ce jeune couple en terrasse dégustant une banana cream pie.

« C’est trop bon » dis-je à K______ Je sais que j’ai des étoiles dans les yeux.

« Oui » me répond-il. Et il plante généreusement sa fourchette dans la petite tarte qui se brise et dévoile ses entrailles de morceaux bananes et de caramel-chocolat fondu.

Demain, c’est juré, je me met au régime. Vous allez en entendre parler.

2 commentaires à “Banana Cream Pie”


  1. 0 Christina 20 fév 2010 à 8:40

    J’ADORE cet article !! J’ai eu l’impression de passer un moment avec toi, dans le Dolores Park, sur la terrasse de Tartine. L’envie de revisiter San Francisco un jour surgit en moi chaque fois que je te lis…

  2. 1 Phèdre 20 fév 2010 à 12:47

    Merci Christina :) Si tu viens, je te montrerai les meilleurs endroits de la ville et les restaurants sympa. Et on évitera les hôtels sur Van Ness cette fois!

Laisser un commentaire



naturolife |
greengreen |
sans détour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'Antre du Docteur Faust
| nous...
| kryslaro