Archives pour mars 2010

La fille aux cheveux courts

Je me suis fait couper les cheveux très très court aujourd’hui, sur un coup de tête. On dirait que je ne suis plus la même personne. J’avais un peu peur que ça ne m’aille pas du tout mais c’est très joli je crois. Maintenant je peux sortir mes grosses boucles d’oreilles et mon rouge-à-lèvres. Ou pas.

0.jpg
Le modèle que j’ai montré à la coiffeuse… (elle est trop belle).

Sept péchés

Hier, K______ m’a emmené dans une soirée très particulière : chacun des invités devait tirer un petit papier sur lequel était inscrit une ligne d’instructions. La ligne constituait une description romancée d’un des sept péchés capitaux.
Ce soir là, chacun devait se comporter en accord avec son vice : la paresse, l’orgueil, la gourmandise, la luxure, l’avarice, la colère et l’envie.

K______ et ses amis cinéastes filmaient la soirée dans l’idée d’en faire un petit film expérimental. Lumière tamisée, musique, trois caméras.

La seule scène écrite de ce court-métrage est l’entrée en scène d’une jeune fille, A__, dont j’ai parlé dans un message précédant. Elle s’assoit parmi les convives et se met à chanter, libérant chacun de son mal en suscitant la plus sincère contemplation. La soirée devait s’achever dans l’unité, comme après une catharsis.

Il est difficile de dire quel sera le résultat mais on a passé un très bonne soirée. D’autres personnes se sont mises à chanter, après ça, dont notre ami J_____, d’habitude très timide, qui nous a beaucoup surpris sur How to disappear completely de Radiohead.

En cuisine, Y____ et D_____, nos hôtes, préparaient des sushis et toutes sortes de petits amuse-gueules. Il paraît que D_____ est un grand chef de cuisine à San Francisco.

Nous sommes rentrés bourrés et heureux, pour le deuxième soir consécutif.

Un matin

Il fait un temps magnifique ce matin. J’ai entrouvert la fenêtre de ma chambre pour me réveiller en douceur. J’aime voir le rideau de lin flotter et dévoiler un triangle d’azur.
Mon réveil ne sonnera pas aujourd’hui, c’est vendredi.

Un camion passe dans la rue ; j’entend les entrechocs de sa cargaison. Il y a un trou dans le goudron de la voie au bas de chez moi.

Dans la cuisine, K______ prépare des saucisses et des oeufs en écoutant Rise de Public Image Limited. L’odeur alléchante et le rythme me tirent de ma couette.

C’est juste un matin américain.

Cours de français

Z___ est trop beau. Il est half-white, half-asian, avec les yeux gris-verts et il a une voix grave. Il n’a que 17 ans mais je traverse la ville dès qu’il veut pour lui donner des cours de français ! :)

Besoin de $$$

Je commence à m’habituer à travailler sans mon patron. Depuis qu’il est parti en voyage en Grèce, j’ai beaucoup appris et gagné en autonomie. C’est drôle, lorsque j’ai un superviseur je suis un vrai mouton. Mais dès que je suis seule, je deviens pro-active : je fais des recherches, je prends des initiatives, j’apprends beaucoup plus vite.

Avant son départ, j’étais un peu anxieuse de me retrouver seule avec les clients. Mais maintenant que je me débrouille bien, je n’ai plus tellement hâte de le voir revenir… si ce n’est pour me payer le mois et me donner plus d’heures.

J’ai commencé à chercher un autre boulot à temps partiel, parce que financièrement on ne va pas tenir deux mois à ce rythme. J’ai répondu à plusieurs annonces pour des petits jobs de comptabilité – pas de réponse jusqu’ici – et j’ai aussi posté ma propre annonce pour donner des cours de français : 30 dollars de l’heure. Là, j’ai eu deux réponses : une maman pas contente qui veut que son fils Z___ ait de meilleurs résultats en cours, et une jeune chanteuse d’opéra, E____, qui veut améliorer son français pour élargir son répertoire. E____ attend un bébé. Ce soir je rencontre Z___ pour la première fois. Je l’ai cherché sur Facebook et je crois qu’il est asiatique, mais il n’avait absolument aucun accent au téléphone, ni sa mère d’ailleurs. Quant à E____, notre première leçon est mercredi.

Il faut vraiment que j’assure !

Parfois, je suis jalouse…

En ce moment, mon chéri travaille sur un nouveau film avec Y_____, une fille de son école. Elle a écrit le script. Il n’arrête pas de me dire combien elle a du talent. Il me parle aussi d’une autre fille de son école, A__, une franco-Japonaise qui est « very pretty » et qu’il veut mettre dans un film. Elle est aussi chanteuse, assez connue à Tokyo, et il veut la faire parler et chanter dans son film car elle a une voix intéressante.

Je suis un peu jalouse.

J’essaie une nouvelle bannière. Il se peut que je change encore quelques fois cette semaine. J’espère que vous n’êtes pas opposés au changement :)
Dites-moi si vous préfériez l’ancienne, j’ai mis un sondage dans la barre de menu.

Update : J’ai encore changé. Cette fois c’est Buzz Aldrin sur la lune. J’aime cette photo, je l’ai faite encadrer en grand dans ma chambre. Et je trouve qu’elle rend bien an bannière parce qu’elle est sombre.

Un ami

Ce soir il y a du monde chez nous. K______ est rentré du travail avec deux amis, J_____ et D__. Ils vont l’aider à assembler un ordinateur de toutes pièces, car l’ordinateur que K______ veut acheter, pour monter des films, est beaucoup trop cher. D__ est un pro de la construction d’ordinateurs ; il s’occupe de tout. Et il remue beaucoup sur sa chaise.

En ce moment même, ces trois gentlemen sont dans le salon et passent commande sur un site illustre. Je suis dans la chambre, pour écrire, car ce qui est à venir est assez sérieux.

D__ est dépendant à l’oxycodone. C’est une drogue puissante de la famille des opiacés. Il en prend plusieurs fois par jour, sous forme de comprimés, et ses proches commencent à se douter de quelque chose. Depuis la semaine dernière il cherche à arrêter. Le problème est que s’il arrête, il sera très malade pendant une dizaine de jours.

D__ nous a demandé s’il pouvait rester chez nous, le temps de son sevrage. On a un petit matelas et on peut lui faire de la place dans le salon. Je lui ai dit qu’il était le bienvenu, à condition de ne pas vomir sur mon joli canapé CB2. On a ri.

Sauf qu’en fait c’est pas drôle.
J’ai fait quelques recherches il semble que le sevrage de l’oxycodone soit une vraie torture : vomissements, insomnies, anxiété, transpiration et autres symptômes encore moins plaisants.

Je suis impatiente et curieuse de le voir guérir, mais j’appréhende aussi sa venue. K______ et moi travaillons pendant la journée et nous ne pourrons pas veiller sur lui.
S’il retombe, ce sera terrible.

Il y a beaucoup trop de drogues à San Francisco…

Un air printanier

Ce matin, en sortant de chez moi à l’heure habituelle, il faisait exceptionnellement beau et il y avait une légère brise au parfum de Printemps. Ce parfum, c’est le parfum des bourgeons et des feuilles vertes réchauffées par le soleil, dispersé par un vent léger. C’est aussi le parfum de la mer, au loin.

Le Printemps… Je l’attends avec impatience : J-5.

Au travail, cet après-midi, nous avons joué un mini-bac. Ils appellent ça Scattegories ici. Le but du jeu est de trouver des mots commençant par une lettre donnée. Mais attention, si quelqu’un d’autre choisit le même mot, vous ne recevez pas de point. Nous étions 5 employés ainsi que la directrice du programme, assis autour d’une table, avec nos petits papiers et nos petits crayons.

La lettre piochée est B. 40 secondes, on y va !

1. Famous females
2. Medicine/drugs
3. Things that are cold
4. Hobbies
5. People in uniform
6. Things you plug in
7. Animals
8. Languages
9. Names used in the Bible
10. Junk food
11. Things that grow
12. Companies

Avec le compteur en route, c’est beaucoup plus difficile que ça en a l’air.

Ça, aussi, pour moi, c’est le Printemps.
Et par « ça » j’entends le relâchement au travail.

Le Printemps, c’est enfin mon patron qui prend des en vacances en Grèce. Pendant deux semaines, c’est moi qui gère le département de finance. Plus de responsabilités, oui, mais aussi plus d’autonomie.

J’aime travailler seule. Mais évidemment j’apprécie que S____ viennent frapper à ma porte pour m’inviter à jouer à Scattegories.

Il faut souffrir…

Hier, je me suis inscrite dans un club de gym. Je dis toujours que je déteste les clubs de gym, mais je veux vraiment perdre 3 ou 4 kilogrammes avant le mois de mai. Je crois que c’est un club gay, les mecs se regardaient entre eux.

Avec mon inscription, j’ai droit à deux heures avec un coach. Le coach m’a fait visiter le club et m’a recommandé des exercices et des machines. Apparemment il y a un sauna et un hammam ; il faudra que j’essaie. Il y a aussi des cours d’abdo-fessiers gratuits.
Depuis la séance d’hier, j’ai mal partout.

Le club est à 10 minutes à pieds de chez moi seulement, mais ce n’est pas la promenade la plus agréable. Il faut marcher sous l’autoroute (une grosse structure de métal bleu) les trois quart du trajet. Il y a des campements de clochards ; c’est triste et pas toujours beau à voir.

Toujours est-il que je suis déterminée à aller à la gym deux fois par semaine. Il y a des tas de robes d’été dans mon placard qui s’impatientent d’être portées.

Prochaine séance : samedi 20.

123


naturolife |
greengreen |
sans détour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'Antre du Docteur Faust
| nous...
| kryslaro