Opacité

Aujourd’hui nous sommes le 20 avril. Plus que 10 jours à tenir avec zéro dollars sur mon compte. Je commence à devenir plus intime avec ma carte de crédit. Je l’emporte avec moi, elle me fait des avances, je les accepte, je les repaie, parfois pas…

K______ finit de monter son court-métrage. C’est une adaptation moderne de Shakespeare, dans laquelle Hamlet, Prince du Danemark, abat un arbre dans la forêt san franciscaine, se consruit une batte de baseball sur un tour de menuisier, puis la grave, avec une loupe, de quatre lettres fatidiques : THUS. Il part ensuite à la recherche de Laërte dans l’intention de lui exploser le crâne. Le tout sur fond de relation dysfonctionnelle entre Hamlet et Ophélie, qui, esseulée, se réfugie dans les tâches domestiques et se bourre d’antidépressants avant de mourir de tristesse dans son jacuzzi. Le film est très esthétique et un peu violent, en noir et blanc.
K______ doit finir de l’éditer avant 16 heures pour le donner à un des ses profs, un spécialiste du son.
Je l’entends insulter son programme de montage.

Il pleut dehors.
J’ai un entretien d’embauche aujourd’hui.

J’ai besoin de vacances. À Napa? À San-Diego? N’importe où.

1 commentaire à “Opacité”


  1. 0 Le Journal de Chrys 26 avr 2010 à 6:00

    Je découvre ton blog par le biais de ton commentaire!!!! Courage pour cette fin de mois!

Laisser un commentaire



naturolife |
greengreen |
sans détour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'Antre du Docteur Faust
| nous...
| kryslaro