Page d'archive 4

Good morning ~

Image de prévisualisation YouTube

Mike Deni du groupe Geographer, et Kacey Johansing chantent Wake With Me.
Vera Gogh s’émerveille et s’ennuie allongée sur le parquet de leur appartement parisien. Un petit clip maladroit et poétique.

Sur le chemin du travail

shotwell.jpg Poursuivre la lecture ‘Sur le chemin du travail’

De bonnes choses

Hello ! Je suis de très bonne humeur ce soir. À la fin de la journée de travail, mon patron m’a montré un document signé par la Chief Executive Officer : une augmentation de salaire ! Il a négocié ça dans mon dos pour me faire une surprise. Je passe de 20$ à 25$ de l’heure à partir du premier avril. Ça n’est vraiment qu’une augmentation de 15$ à 18$ (mon patron garde environ 30%) mais ça représente 150$ de plus tous les mois et j’en ai besoin !

J’ai aussi décidé de chercher du travail à temps partiel de mon côté, car je n’ai pas de client le mardi après-midi et le vendredi. J’ai répondu à 3 annonces sur Craigslist ce soir : deux postes de comptabilité et un job de finances/ mathématiques. J’ai mis à jour mon C.V. – avec tous mes diplômes et mon apartenance à la société d’honneur Beta Gamma Sigma – et j’ai écrit 3 jolies lettres (revues par K.) censées montrer combien je suis intelligente, dynamique, sérieuse, compétente… et vraiment très cool aussi (!)
Dans une des lettres, je demande un salaire entre $30 et $40 par heure. Ha Ha Ha.
Je me demande si je recevrai des réponses.

J’ai l’impression que je suis devenue meilleure à ça en anglais qu’en français. Ça me fait un pincement au coeur. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je tiens ce blog. Je n’ai que rarement l’occasion de parler en français, alors je veux écrire, pour ne pas oublier.

À part ça, K______ est le plus heureux du monde. On s’est acheté un moulin à café et une cafetière à piston (on dit French press en anglais) et ça fait du super café apparemment. K. se promène dans l’appart avec sa tasse et s’exclame, lorsque je m’y attends le moins :

Great coffee, baby!

C’est bon signe.

Catastrophes naturelles (réelles ou rêvées)

J’ai rêvé qu’il y avait un tremblement de terre, la nuit dernière. Dans mon rêve, j’étais réveillée en pleine nuit par une secousse. Je restais dans mon lit, terrifiée, priant pour que cela se calme, mais le désastre était sans fin. En face de moi, sur le mur, une sorte de cadran affichait la magnitude du séisme. Elle ne cessait de croître, passant de 5 à 6, puis à 7. Les portent battaient, les objets dans ma chambre s’entrechoquaient, mais tout était étrangement silencieux – comme dans un rêve – et l’appartement tenait bon.

Retour au calme.

À côté de moi, K______ dormait comme un bébé. Je l’ai réveillé pour lui dire, soulagée : « Je crois que nous venons de survivre au Big One« . Et à ce moment, le cauchemar devenait un rêve.
Si je survis au Big One, ça veut dire que je n’ai plus à avoir peur.

Le Big One, c’est le monstre souterrain de la psyché san franciscaine. C’est cet énorme tremblement de terre à venir, que tout le monde prétend ignorer, mais que chacun redoute.

Ce soir, en rentrant du travail, il s’est mis à grêler. Je n’avais encore jamais vu de grêle à San Francisco. C’est drôle, il ne faisait même pas froid. Là d’où je viens, dans le sud de la France, les grêlons atteignent parfois la taille de grosses billes (des oeufs de pigeons disait mon grand-père). Et si c’était pareil ici? Je me suis mise à courir, en faisant attention à ne pas glisser, et tout en courant, je voyais le goudron se blanchir et les grêlons grossir sous mes pieds. Alors que je traversais la rue au bas de mon appartement, la route et le trottoir étaient tapissés de petites billes glacées.

J’ai monté les escaliers deux à deux, et ouvert la porte de mon appartement pour me retrouver nez à nez avec K______ et son ami D__.
Ils sont venus m’accueillir? Comme c’est gentil.
Mais je leur ai trouvé un air bizarre.

Je crois qu’ils fumaient des joints en cachette sur l’escalier de secours à l’arrière de l’appartement. En contemplant le ciel orageux.

Happy Hours

Happy Hours à Palomino sur l’embarcadère, avec mes amis et collègues de Maîtrise. La terrasse offre une jolie vue de nuit sur le Bay Bridge enguirlandé.

Cranberry Mojito : 4$
Cabernet sauvignon : 4$
Pizza : 5$

Beaucoup d’alcool et de ragots, d’éclats de rires.
Quelques cigarettes, deux prénoms oubliés.
Plusieurs cas de driving under the influence.

dsc00079.jpg

Goélands

J’ai reçu ma deuxième paie aujourd’hui : 1783 dollars, soit 1474 dollars after tax.
Au bureau, on entendait un bruit étrange, comme une plainte répétée venant de l’extérieur. Quelqu’un était-il malade dans la rue ?
Puis j’ai levé les yeux au ciel et j’ai vu, à travers la fenêtre du toit… une nichée de goélands en train de se la raconter.

J’oublie toujours que San Francisco est près de l’Océan.

Quelques Photos

Voici quelques photos, maintenant que nous sommes bien installés.

Notre salon :

livingroom3.jpg
livingroom2.jpg
livingroom31.jpg
Sur cette photo on aperçoit notre chambre. La porte à gauche est notre porte d’entrée. La télé fait face au sofa.

Notre cuisine :

cuisine.jpg
cuisine2.jpg

Avec l’horrible carrelage dont je vous ai parlé. Les tabourets sont des tabourets Ikea que je me suis amusée à peindre.

Notre minuscule salle-de-bain :

bathroom.jpg
Si petite qu’il est impossible d’y prendre des photos. La douche est off-screen à gauche.

Et la chambre :

chambre.jpg

Mon dernier projet est d’en repeindre les murs pour lui donner plus de caractère. Je pense à repeindre tout en blanc, sauf un mur et l’intérieur du placard, en un gris tirant vers le mauve foncé. Ça ira bien avec mon immense photo du sol lunaire.

Voilà ! Si vous avez des idées ou des conseils déco, n’hésitez pas à partager.

Jour gris

Pas le moral aujourd’hui. Mal au ventre, mal au coeur (le coeur). K______ m’a montré le début du film Antéchrist de Lars Von Trier hier. Images d’amour. Musique sacrée. Mort d’un enfant. J’ignore quelles cordes sensibles ont été effleurées, et quelles désillusions, mais ce matin je n’arrive pas à sortir du lit. Je me sens fregile, misérable.
J’ai dû demander de l’argent à mes parents.
Ma ligne téléphonique a été suspendue.
J’ai brisé par mégarde une nouvelle pousse de ma jolie et frêle fougère.
J’ai encore mangé trop de chocolat.

Je dois partir pour le travail dans 37 minutes.
Et bien sûr, à la racine de tout, je viens de terminer ma plaquette de pilule.

Phèdre, debout. Debout! C’est l’heure.

Quoi?

Au revoir, vieil amour

Image de prévisualisation YouTube

Demain, un de mes amis quitte San Francisco pour Boston. C’est un garçon que j’ai aimé, avant de rencontrer K______, mais avec qui ça n’a pas marché. Nous étions en cours ensemble. Il avait une copine depuis 7 ans et ils étaient en train de se séparer. N___ était mon premier ami à San Francisco, et j’étais folle de lui. Je lui plaisais aussi, mais il voyait d’autres filles. Il m’emmenait souvent boire, danser… Nous faisions nos devoirs de finance ensemble. Nous écoutions de la musique dans ma chambre, comme des adolescents…
J’ai été incapable de l’oublier, jusqu’à ce que je rencontre K______.

Demain, mon ami N___ quitte San Francisco. Cela me rend un peu triste, bien que je n’aie plus pensé à lui récemment. Ça m’apaise, aussi, de le savoir loin.
Je ne suis pas allée à la soirée qu’il a organisé hier car je n’éprouve plus le besoin de le voir. Même s’il compte pour moi.

La vidéo du dessus est une chanson qu’il m’avait fait écouter.

Au revoir, vieil amour. Pauvre con.

Atelier de Peinture

Il y a quelques jours, j’ai commencé à rechercher les couleurs que j’allais utiliser pour peindre la petite étagère de bois de ma chambre. La couleur naturelle du bois donne un style trop nu, presque vide à la chambre.

etagereavant.jpg
(Photo floue prise avec mon nouveau téléphone… avant de remarquer que j’avais oublié d’enlever le film protecteur sur la lentille)

Je suis allée dans un magasin de peinture et j’ai ramené des centaines d’échantillons de couleurs que j’ai étalés en arc-en-ciel autour de moi. Mon idée de départ était de faire des rayures blanc-crème et rouge, mais cela fait un peu trop cuisine. J’ai alors pensé à des rayures vert-claires et couleur aubergine. Ou mauve et marron-gris, mais ça, ça faisait trop chambre d’enfant.
K______ est rentré du travail, encore un peu malade, et je lui ai demandé son avis. Il n’aimait pas les couleurs. Ah. Aurais-je mauvais goût? Il m’a dit qu’il trouvait le rouge trop agressif pour une chambre, le vert pareil, le mauve pareil, et m’a montré deux beiges clairs. Je lui ai dit que ça n’irait pas avec le parquet parce qu’il est clair lui aussi. « Il faut des couleurs qui tranchent ! Sinon la pièce sera triste. » Le lendemain soir, je ne m’étais toujours pas décidée.
J’ai demandé à K______ pourquoi il n’aimait pas vert et aubergine, car après tout, ce n’est qu’un petit meuble, et ce n’est pas grave s’il a des couleurs vives.
Et là K______ m’a demandé: « Quel meuble? Je croyais que tu voulais repeindre les murs? » Ah ! Je l’ai serré dans mes bras, prise de fou-rire. « Mon chéri, tu croyais que j’allais peindre les murs vert-fluo et tu n’osais rien dire? »
Note à moi-même : ne jamais demander son avis à un homme qui rentre du travail car il n’écoute pas.

K______ a fini par me dire que si c’était pour le petit meuble, il aimait mes couples de couleurs, surtout celui-là et celui-ci.
Sauf que maintenant, c’est moi qui avais un doute. Et si on se lassait trop rapidement des couleurs vives?

J’ai trouvé un site Internet de décoration génial, Benita-Loca, et son blog décoration. Cela m’a donné plein d’idées de projets futurs (pochoirs, tapisseries, etc.), mais ne m’a guère aidé dans le choix des couleurs.

Après moult pérégrinations intellectuelles, j’ai finalement opté pour des couleurs neutres. J’ai peint mon meuble gris foncé avec des carreaux noirs sur le dessus, et le fond des étagères bleu ciel. Le blog m’a beaucoup aidé pour les techniques, et je me suis vraiment amusée à peindre. Je suis assez contente du résultat pour une première fois.

meublepeint.jpg

meublepeint2.jpg

J’ai aussi trouvé une vieille chaise toute abîmée dans une rue de mon quartier. J’ai envie de la retaper, de la poncer, la repeindre, et choisir un nouveau tissu pour le coussin. Vu que je n’ai jamais eu de réponse pour la bergère qui me plaisait tant…

1234567


naturolife |
greengreen |
sans détour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'Antre du Docteur Faust
| nous...
| kryslaro